Caisses enregistreuses: les contributions supplémentaires en 2011 ne sont pas exclues


Le financement des caisses maladie est assuré pour 2011. Cependant, les assurances maladie ne sont pas exclues pour 2011.

Après que la critique de la réforme des soins de santé était sur le point de déborder ces derniers jours, le gouvernement fédéral tente de remettre un peu plus au premier plan les aspects positifs des changements. Les représentants de la CDU / CSU et de la FDP peuvent se baser sur les prévisions désormais annoncées du groupe d'estimateurs de l'assurance maladie légale, qui partent du principe que les dépenses des caisses maladie dans l'année à venir seront couvertes par les allocations de la caisse maladie.

Un groupe d'expertises annonce des prévisions pour 2011 Après deux jours de concertation, le groupe d'évaluateurs des assureurs sociaux de Bonn a publié les prévisions de la situation financière du système de santé. Selon cela, les caisses d'assurance maladie tireront des revenus de la caisse maladie de 181,1 milliards d'euros en 2011, avec une dépense estimée à 178,9 millions d'euros. Cela signifie que toutes les dépenses peuvent probablement être couvertes par les revenus de la caisse de santé. Aucune contribution supplémentaire ne devrait donc être apportée en 2011. Et la compensation sociale est également sécurisée durablement grâce à la provision supplémentaire de deux milliards d'euros de recettes fiscales pour 2011, selon les experts.

Un déficit de trésorerie redouté de 11 milliards d'euros a été évité Le déficit de trésorerie redouté d'environ 11 milliards d'euros a été évité principalement en relevant le taux de cotisation de 14,9 à 15,5 pour cent des salaires bruts. Les employés et les employeurs doivent chacun assumer une augmentation de 0,3 pour cent des cotisations. Cependant, la proportion d'employeurs sera fixée à l'avenir, de sorte que toute nouvelle augmentation du taux de cotisation ne sera faite que par les employés. En outre, un déficit important des assureurs maladie obligatoires est à nouveau attendu à partir de 2012, que le gouvernement fédéral prévoit de compenser en collectant des cotisations supplémentaires. À l'avenir, toute nouvelle augmentation des coûts par les assureurs maladie obligatoires ne devra être supportée que par les membres.

Les économies prévues ne suffisent pas à réorganiser le système de santé Le fait que les allocations de la caisse de santé soient suffisantes pour couvrir les coûts en 2011 est également dû aux mesures d'austérité prévues dans le système de santé. Par exemple, les frais administratifs de l'assurance maladie obligatoire ont été fixés à la valeur de 2010, et des économies non négligeables ont également été réalisées pour les assureurs maladie, les médecins généralistes, les dentistes, les hôpitaux et les dépenses en médicaments. Cela a au moins garanti un financement pour 2011. Cependant, cela ne suffit pas pour réorganiser le système de santé.
Des contributions supplémentaires complètes de 2012 Experts tels que le professeur Dr. Jürgen Wasem, de la Chaire de gestion médicale de l'Université de Duisburg / Essen, mais également des représentants du gouvernement fédéral avec l'introduction à l'échelle nationale de contributions supplémentaires. Au départ, ceux-ci devraient être d'environ 5 euros en moyenne, mais augmenteront relativement fortement dans le futur. Prof. Dr. Wasem, sur la base de ses propres calculs, suppose que les cotisations supplémentaires "seront déjà en moyenne d'un peu moins de 80 euros par membre de la caisse maladie d'ici 2020".

2011 contributions supplémentaires à certaines caisses maladie? Cependant, la collecte de contributions supplémentaires ne peut pas non plus être exclue pour 2011, malgré le financement global garanti. Dans un entretien accordé à rbb-Inforadio, la responsable de l'association des assureurs maladie statutaires (GKV), Doris Pfeiffer, n'exclut pas la perception de cotisations supplémentaires pour l'année à venir. S'il rejoint les prévisions du groupe d'estimateurs concernant la situation financière générale des assureurs maladie, ce n'est pas le cas des assureurs maladie individuels. Selon Doris Pfeiffer, des déficits financiers pourraient survenir chez les assureurs maladie comptant un grand nombre d'assurés dans des régions à prédominance urbaine, par exemple en raison des coûts hospitaliers élevés, de sorte que les compagnies d'assurance devraient alors lever une contribution supplémentaire.

La critique de la réforme des soins de santé ne s'arrête pas: la réforme reste controversée non seulement au niveau politique. Les propositions supplémentaires du ministère de la Santé ne font pas grand-chose pour changer cela. Par exemple, les derniers projets du ministre fédéral de la Santé Philipp Rösler (FDP) visant à introduire le prépaiement au médecin se heurtent également à une résistance considérable. Par exemple, le vice-président de l'AOK, Jürgen Graalmann, a souligné au "Bild": "Le prépaiement du médecin ne résout pas un seul problème de l'AMS", mais perturbe le patient et crée "plus d'efforts administratifs pour tous". Par conséquent, cette proposition du ministre fédéral de la Santé est relative à bien des égards Compte tenu de la gestion relativement modérée du lobby pharmaceutique et des «cadeaux» aux compagnies privées d'assurance maladie, l'opposition a de nouveau accusé de «politique clientéliste» et les représentants du SPD ont souligné que la coalition gouvernementale avec la réforme mettait en danger la paix sociale. Sur la base des prévisions du groupe d'estimations qui ont maintenant été annoncées, les représentants gouvernementaux de la CDU / CSU et du FDP voient leurs plans confirmés et, malgré toutes les critiques, n'apporteront probablement pas d'autres ajustements à la réforme des soins de santé pour le moment (Fp, 10/01/2010)

Lisez aussi:
Les compagnies d'assurance maladie critiquent la réforme des soins de santé
PKV: Services et qualité une raison de changer?
Rösler n'est pas d'accord: aucune contribution supplémentaire en 2011
Compagnies d'assurance maladie: beaucoup ne paient aucune cotisation supplémentaire
Cotisations supplémentaires en 2012 à presque toutes les caisses maladie?

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: LaCaisseTactile - Les commandes sur place


Article Précédent

FDP veut renforcer l'assurance maladie privée

Article Suivant

Le diabète de type II présente un risque accru de cancer