Charité: la grève se propage


Charité: Strike s'étend à d'autres zones cliniques

La grève à l'hôpital universitaire de la Charité à Berlin s'étend à d'autres zones cliniques. Outre le personnel infirmier, le personnel technique et les spécialistes du nettoyage, la poste centrale de la clinique est désormais en grève. Depuis lundi, plus de 2 000 employés de l'hôpital sont en grève indéfinie. L'opération OR est presque terminée. Presque toutes les interventions médicales ont été annulées ou reportées.

D'autres zones cliniques font preuve de solidarité
La poste de la Charité s'est désormais jointe à la grève des infirmières et infirmiers. Cela pourrait entraîner d'autres problèmes logistiques et organisationnels pour la clinique. «Aujourd'hui, nous sommes allés plus loin dans tous les domaines», a déclaré le président du groupe d'exploitation Verdi de la Charité, Carsten Becker. En raison de la grève, des lits d'hôpitaux supplémentaires n'auraient pas été disponibles.

Verdi salue une forte participation à la grève
La grève des salariés se poursuivra aujourd'hui, mardi 3 mai 2011. «La très forte participation à la grève est un signe clair qui, espérons-le, sera également compris par les employeurs. Jusqu'à présent, malheureusement, les employeurs n'ont pas profité de l'occasion pour atténuer la situation tendue avec une offre négociable», a déclaré Bettina Weitermann, négociatrice du syndicat Verdi. La fin de la grève n'est donc pas en vue.

Les urgences continueront d'être prises en charge
L'accord de service d'urgence négocié avec la direction de la clinique avant la grève garantit que toutes les urgences réelles et les patients atteints de maladies mortelles sont traités. Dans les trois sites de la Charité, des soi-disant bureaux de compensation ont commencé à résoudre les différends avec les employeurs. Les examens ou traitements qui ne sont pas médicalement nécessaires d'urgence ne sont actuellement pas effectués.

Ajustement tarifaire au niveau fédéral requis
Avant le début de la grève, toutes les négociations collectives entre l'employé et l'employeur avaient échoué. Depuis le début de l'équipe du matin, lundi, infirmières, infirmières et personnel médical et technique sont en grève pour des salaires plus élevés. Les syndicats demandent au moins 300 euros bruts de plus pour les salariés afin de parvenir à un ajustement tarifaire au niveau fédéral. Selon Verdi, aucune offre n'a jusqu'à présent été faite par l'employeur. Bien qu'ils comprennent le conflit de travail, la situation financière ne permet pas d'ajuster les salaires, comme on l'a dit.

Autres manifestations prévues dans l'après-midi
Comme ce fut le cas hier, les salariés du plan de grève organisent des manifestations aujourd'hui. Deux manifestations commenceront depuis les sites Virchow Klinik et Charité Mitte vers 15h30, qui se réuniront au coin de la Müller et de la Fennstraße. Un rallye y aura lieu vers 16h45. Hier, plus d'un millier de grévistes ont manifesté pour de meilleures conditions de travail et des salaires plus élevés. (sb)

Continuer à lire:
Charité: Les infirmières sont en grève depuis 6 heures du matin.
Grève dans la charité berlinoise

Photo: verdi / ath-pictures

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: 2019 12 05 Cris de grève cerveaux non disponibles


Article Précédent

Médicaments contrefaits sur Internet

Article Suivant

La dépression survient souvent après un accident vasculaire cérébral